En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

MyTest LYME

Test pour la détection d'anticorps IgM anti-Borrelia. À partir d'une simple goutte de sang. En cas de piqûre de tique.

La maladie de LYME

Lyme

Les tiques sont des acariens vivant dans les sous-bois et forêts des zones climatiques tempérées. Ces acariens peuvent être infectés par une bactérie (Borrelia) susceptible d’être ensuite transmise à l’homme (1 à 2 % de risque de transmission) après piqûre sur les bras, les jambes ou toute autre partie du corps non protégée par un vêtement. La bactérie Borrelia s’attaque au système nerveux et peut entraîner des désordres neurologiques graves. Les souches européennes de Borrélia regroupent B. afzelli, B. garinii, B. burgdoferi sensu stricto, B. spielmanii, et B. bavariensis qui sont reconnues pathogènes. Les espèces B. valaisiana et B. lusitaniae sont potentiellement pathogènes.

L’infection peut également provoquer des atteintes cutanées et des arthrites. 3 à 10 jours, voire plusieurs semaines après la piqûre, une inflammation et une rougeur (érythème) peuvent apparaître au niveau de l’endroit de la piqûre. Cette inflammation peut s’accompagner d’un état fébrile. En cas d’infection, le système immunitaire réagit en libérant des anticorps spécifiques dirigés contre la bactérie Borrelia. Une catégorie particulière d’anticorps qui apparaît en premier (IgM: immunoglobulines M) est détectable 2 à 6 semaines après l’infection.

La maladie de Lyme évolue suivant 3 stades : au cours de la phase I (2 à 4 semaines), les anticorps IgM n’apparaissent que dans 40 à 60 % des cas. Au cours de la phase II (4 à 6 semaines plus tard), les anticorps sont détectables dans 70 à 90 % des cas. Enfin en phase III, les anticorps sont généralement présents et peuvent donc être détectés.

 

MyTest Lyme permet de détecter la présence de ces anticorps IgM spécifiques qui apparaissent en premier et donc une infection (relativement) récente par la bactérie Borrelia 2 à 6 semaines après la piqûre supposée par une tique. Le cas échéant, un simple traitement par antibiotiques éliminera cette infection. Attention : Ce test de dépistage ne permet cependant pas de détecter le stade de la maladie en cas de résultat positif.

Contenu de la boîte

LA BOÎTE CONTIENT 1 KIT POUR EFFECTUER LE TEST LYME :
1 sachet protecteur en aluminium hermétiquement fermé contenant :
Lyme
  1. 1 pipette en plastique
  2. 1 sachet dessicant
  3. 1 cassette de Borrelia Tick Test
  4. 2 blocs autopiqueurs stériles pour prélèvement sanguin
  5. 1 flacon compte-gouttes contenant 1 mL de diluant Borrelia Tick Test
  6. 1 tampon désinfectant
  7. 1 notice d’utilisation

 

  • Matériel nécessaire mais non fourni : coton hydrophile, dispositif de chronométrage (chronomètre, ou horloge).
  • N’ouvrir le sachet aluminium que lors de l’utilisation du test.
  • Le sachet dessicant ne doit pas être utilisé.
  • Éliminez-le en le jetant avec les ordures ménagères, sans l’ouvrir.
Lyme

Procédure

Afficher les précautions

1) Lire attentivement le mode d’emploi avant d’effectuer le test. Le test n’est interprétable que si le mode d’emploi est scrupuleusement respecté. Bien respecter les quantités et les délais indiqués.

2) Tenir hors de la portée des enfants.

3) Ne pas utiliser après la date de péremption imprimée sur l’étiquette du flacon et sur le sachet protecteur ou si celui-ci est endommagé.

4) Bien suivre la procédure pour les quantités de sang et de diluant indiquées.

5) A conserver entre +4°C et +30°C. Ne pas congeler le test.

6) Ne pas réutiliser le test ni le bloc autopiqueur.

7) Usage externe seulement. NE PAS AVALER.

8) Dispositif Médical de Diagnostic in Vitro pour usage individuel.

9) Ce test est déconseillé aux personnes qui prennent des anticoagulants ou qui souffrent de troubles tels que l’hémophilie.

10) Les autopiqueurs usagés peuvent être considérés par vos autorités locales comme des déchets médicaux. Afin de réduire le risque de blessure avec les dispositifs usagés, respectez les recommandations locales pour leur élimination. Adressez-vous à votre pharmacien.

Interprétation des résultats

LIRE LE RÉSULTAT APRÈS 10 MINUTES EXACTEMENT.
NE PAS INTERPRÉTER AU-DELÀ DE 15 MINUTES.

L’intensité de la couleur des lignes n’a pas d’importance dans l’interprétation du résultat du test.

10 minutes

Résultat négatif
Résultat négatif

Une seule bande colorée apparaît dans la fenêtre de lecture sous le repère C (Contrôle).

Ce résultat signifie qu’il n’y a pas d’anticorps IgM dirigés contre la bactérie Borrelia détectables dans le sang.

Résultat positif
Résultat positif

Deux bandes colorées apparaissent sous les repères T (Test) et C (Contrôle).

L’intensité de la ligne T peut être inférieure à l’intensité de la ligne C : ceci ne modifie pas le résultat obtenu. Ce résultat indique la présence d’anticorps Igm dirigés contre la bactérie Borrelia dans le sang et donc une infection récente. Vous devez absolument consulter votre médecin.

Résultat Non Valide
Résultat Non Valide

Aucune ligne n’apparaît ou une bande colorée se forme sous le repère T (Test) sans qu’une ligne apparaisse sous le repère C.

Dans ce cas, il n’est pas possible d’interpréter le test qui doit être considéré comme non valide. Il est recommandé de renouveler le test avec un nouveau kit de MyTest Lyme et un échantillon de sang frais.

FAQ - Questions et Réponses

Comment fonctionne MyTest Lyme ?

En présence de la bactérie Borrelia transmise par la piqûre de la tique, des anticorps spécifiques de type IgM sont produits en premier par le système immunitaire. Ces anticorps circulent dans le sang et se fixent sur les bactéries rencontrées. Les antigènes Borrelia immobilisés sur la bandelette MyTest Lyme détectent spécifiquement ces anticorps en produisant une ligne colorée sous le repère T de la cassette. Une ligne contrôle colorée fixant l’excès de réactif apparaît sous le repère C de la cassette. Lorsque les 2 lignes apparaissent, la présence de la bactérie Borrelia peut être suspectée.

Quand doit-on faire le test ?

MyTest Lyme doit être réalisé 2 à 6 semaines suivant la piqûre d’une tique ou dès l’apparition d’une inflammation circulaire (érythème) sur un endroit du corps susceptible d’avoir été exposé à la piqûre d’une tique. Cela correspond à la phase I de la maladie pour laquelle MyTest Lyme est particulièrement adapté et pour laquelle la sensibilité du test est de 53,8%. La contamination n’intervient que dans 1 à 2 % des cas mais la présence d’anticorps IgM, révélée par un résultat positif, indique une infection qui doit être traitée rapidement.

FAQ
Peut-on obtenir des résultats erronés ?

Les résultats sont précis dans la mesure où l’on suit scrupuleusement le mode d’emploi. Le résultat peut être faussé si MyTest Lyme est mouillé avant d’être utilisé ou si la quantité de sang déposée dans le puits échantillon n’est pas suffisante. La pipette en plastique fournie dans la boîte permet de s’assurer que le volume de sang prélevé est correct. Des résultats non valides peuvent être obtenus si le volume de solution diluante ajouté est incorrect (trop de gouttes ou pas assez / gouttes incomplètes en raison de bulles d’air).

Comment interpréter le test si la couleur et l'intensité des lignes sont différentes ?

La couleur et l’intensité des lignes n’ont aucune importance pour la lecture du résultat. Les lignes doivent être homogènes et continues. Le test doit être considéré positif, quelle que soit l’intensité de la couleur de la ligne Test.

À quoi sert la ligne qui apparait sous le repère C (contrôle) ?

L’apparition de cette ligne signifie simplement que le test a fonctionné correctement.

J’ai lu le résultat après 15 minutes. Puis-je considérer le résultat comme fiable ?

Non. Le résultat doit être lu dans les 10 minutes suivant l’ajout du diluant. Le résultat est fiable jusqu’à 15 minutes.

FAQ
Que faut-il faire si le résultat est positif ?

Si le résultat est positif, cela signifie que des anticorps IgM dirigés contre la bactérie Borrelia sont détectables dans le sang et que vous devez absolument consulter votre médecin traitant en lui montrant les résultats de ce test. Celui-ci décidera du traitement à suivre pour éviter les complications survenant après cette infection. En cas d’infection survenue plusieurs années auparavant, un résultat positif peut être obtenu car les anticorps sont persistants chez certains sujets. Un résultat positif peut aussi être obtenu après un traitement efficace par antibiotiques.

FAQ
Que faut-il faire si le résultat est négatif ?

Si le résultat est négatif, cela signifie que des anticorps IgM dirigés contre la bactérie Borrelia ne sont pas détectables dans le sang. Attention : des résultats faussement négatifs peuvent être obtenus en phase I (anticorps apparaissant dans 40 à 60% des cas) ou phase II (anticorps apparaissant dans 70 à 90% des cas) du développement de la maladie. Il est donc conseillé, en cas de résultat négatif, de refaire un dosage 2 à 6 semaines plus tard pour vérifier l’augmentation des anticorps. Si vous avez subi un traitement préventif par antibiothérapie, les anticorps ne sont pas détectables. Si la morsure par la tique est trop récente (moins de 2 semaines), l’organisme n’a pas encore produit d’anticorps détectables. II est alors recommandé de réaliser un nouveau MyTest Lyme 2 à 6 semaines après la morsure supposée. Cependant, si une éruption cutanée, accompagnée ou non d’un état fébrile persiste, il est recommandé de consulter votre médecin traitant.

Quelle est la fiabilité de MyTest Lyme ?

Ce test est fiable et est utilisé dans les milieux professionnels (hôpitaux, laboratoires). Une étude réalisée sur 251 échantillons montre une corrélation globale des résultats de 88% par rapport à plusieurs méthodes de référence. Il est cependant toujours possible que la présence des anticorps IgM liés à une infection par Borrelia ne soit pas détectée par le test en raison du développement tardif de l’immunité chez certains sujets ou en fonction du stade de la maladie. Malgré la fiabilité de ce test, des résultats faussement positifs ou faussement négatifs sont possibles. Il a été montré que des résultats faussement positifs peuvent être obtenus, en particulier, avec des sujets présentant une séropositivité par rapport au cytomégalovirus.
Information sur les infections à Borrelia et les maladies s’y rapportant : La borréliose de Lyme. Haut Conseil Santé Publique. 28 mars 2014. 2. Source internet : Contributeurs Wikipedia. «Lyme disease.» Wikipedia, The Free Encyclopedia. Wikipedia, The Free Encyclopedia, 7 Dec. 2018.

Nous contacter

Par téléphone

Pour toute demande d’informations médicales, ou déclarer un effet indésirable suite à l’utilisation d’un Dispositif médical de Diagnostic In Vitro commercialisé par Mylan, veuillez contacter notre service des vigilances et information médicale au numéro suivant.

Notre hotline vous répond du lundi au vendredi. De 8h30 à 18h.

 

Numéro Vert

Par courrier

Pour toute autre question ou tout commentaire, écrivez-nous.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande. Le destinataire des données est MYLAN. Conformément à la loi « informations et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant que vous pouvez exercer en adressant un courrier à :

MYLAN SAS,
département de Pharmacovigilance,
117 allée des parcs,
F-69792 Saint Priest Cedex.